Catégories
Vos problématiques marketing

Guide de tarification définitive pour les entreprises SaaS : comment démarrer et échelonner votre prix

Le temps de la lecture : 4 minutes

Que les entreprises qui ont des “logiciels en tant que service” – les fameux Saas – soient ou non de plus en plus populaires.

Avec une petite recherche sur Google, vous trouvez déjà des milliers d’entreprises dans le monde entier… C’est beaucoup de concurrence !

Cette grande concurrence exige que les entreprises cherchent toujours de nouveaux pirates. Que ce soit pour l’acquisition ou même la fidélisation de la clientèle.

Le fait est qu’un grand nombre de ces nouvelles entreprises qui entrent sur le marché ne savent pas comment fixer le prix de leurs services.

C’est dans cet esprit que j’ai décidé d’apporter un guide de tarification définitif pour les entreprises SaaS. Il vous montre comment démarrer et même échelonner votre prix.

Allons-y ?

Prix pour les entreprises SaaS

La vérité est que peu d’entreprises font des études de marché sur le produit et le prix avant de lancer un produit. Et c’est une erreur.

Comprendre comment le marché fonctionne, comment vos concurrents s’y comportent, est la première étape avant d’entrer sur le marché.

Avant de lancer un produit, il est extrêmement important d’avoir une stratégie de prix.

Examinons quelques techniques de tarification pour les entreprises de SaaS :

  • Vous pouvez offrir des ressources gratuites mais limitées avec une option de mise à niveau pour obtenir un accès complet.
  • Recueillir un abonnement auprès des utilisateurs.
  • Facturer un abonnement d’utilisateur actif.
  • Facturez une redevance unique, quel que soit le nombre de ressources que vous utilisez.
  • Prévoir une redevance dynamique, en fonction des ressources utilisées.

Ci-dessous, vous comprendrez chaque type de tarification pour les entreprises SaaS comme certains d’entre eux. Étudiez, car l’un d’entre eux pourrait devenir le vôtre.

Tarification pour les entreprises B2B en mode SaaS

Quiconque est déjà lecteur du Hack Market sait qu’un consommateur ne dépensera de l’argent pour vous que si vous générez de la valeur et, bien sûr, si vous avez un prix raisonnable.

Cela s’applique également aux entreprises SaaS. D’autant plus que si votre stratégie tarifaire est un abonnement mensuel, vous devriez avoir un prix abordable et un service de qualité.

Néanmoins, dans le cas des entreprises B2B (Business to business), les stratégies de tarification agissent de la même manière.

Voici quelques modèles de prix que vous pouvez étudier. N’oubliez pas que, selon votre stratégie, certains modèles peuvent ne pas être efficaces dans votre entreprise.

1- Freemium

Freemium n’est rien d’autre qu’un modèle où le produit (ou l’abonnement) est gratuit, cependant, l’utilisateur a un accès limité aux outils et aux ressources.

Si vous voulez profiter de tous les outils et produits, vous devez acheter la mise à niveau.

Freemium est idéal pour que les utilisateurs commencent à utiliser votre produit.

Toutefois, si votre objectif est de générer des revenus, ce n’est pas la meilleure tarification.

2- Par utilisateur

La tarification par utilisateur correspond au cas où une société SaaS facture le service par le biais d’un abonnement pour chaque utilisateur.

Ce type de tarification est bon si vous cherchez à obtenir un revenu calculé.

Mais restez à l’écoute, vos acheteurs peuvent partager le même login avec plusieurs personnes.

3- Par utilisateur actif

Même chose que le modèle précédent, à la petite différence qu’il s’agit de l’utilisateur actif.

Par exemple, quel que soit le nombre de personnes qui accèdent au service, le montant facturé ne sera que le nombre d’utilisateurs actifs.

Ce type de tarification est bon si votre société SaaS fournit des services à des entreprises de grande envergure.

Cependant, ce n’est pas un bon modèle si vous vous connectez avec des entreprises plus petites.

4- Taux unique.

Comme son nom l’indique, le modèle de tarification “à redevance unique” consiste pour les entreprises à facturer aux utilisateurs une redevance forfaitaire unique, quel que soit le nombre de personnes qui utilisent le produit.

Ce modèle est idéal si votre clientèle n’est pas diversifiée.

Sinon, ce n’est pas une bonne demande.

5- Par ressource

Même chose que le modèle précédent, cependant, le taux varie en fonction du nombre de fonctionnalités que l’utilisateur utilisera.

Autrement dit, plus il y a de ressources, d’outils, plus vous voulez en utiliser, plus vous quittez le service.

Ce modèle est bon si vous offrez des fonctionnalités et des outils avancés qui encouragent l’utilisateur à se mettre à niveau.

Si votre service est simple et ne nécessite pas de fonctionnalités plus avancées, ce type de tarification n’est PAS le meilleur pour vous.

Conclusion

J’espère que ce guide vous aidera à trouver le meilleur prix pour votre entreprise SaaS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *